Gaynako e commerce google shopping jumia

Google Shopping va-t-il tuer Jumia ?

Avec l’avènement des réseaux sociaux, il est indéniable que le e-commerce est en plein essor en Afrique. Ce qui explique qu’on voit émerger de plus en plus des marketplace comme Jumia qui occupent une place prépondérante dans le commerce en ligne en Afrique. Toutefois, ces marketplace sont rudement concurrencées par le géant Google à travers sa plateforme de commerce en ligne, Google Shopping.

jumia-afrique

Les marketplaces telles que Jumia offrent certains avantages.

Jumia présente plusieurs avantages, surtout la visibilité. En effet par le biais de Jumia, les marques et vendeurs en ligne ont la possibilité de proposer et d’exposer leurs produits à une plus grande échelle. Ce qui ne peut être possible par la seule présence de leur site internet ou boutique en ligne. Ensuite, cette visibilité conduit à un facteur très important qui est la confiance des utilisateurs. De cette confiance découle la notoriété de Jumia. Cette notoriété constitue une sécurité pour l’acheteur qui préfère effectuer un achat sur une plateforme ou un site connu.

Un autre avantage qu’on peut noter est le support technique. Jumia dispose de moyens techniques lui permettant non seulement de développer considérablement son site internet et d’offrir par conséquent une plateforme adaptée aux besoins des marques et du e-commerce. La garantie de paiement constitue aussi un atout important. Par le biais d’une marketplace telle que Jumia, le vendeur est assuré de percevoir le montant de la vente de ses produits ou services car Jumia dispose de moyen permettant d’assurer la sécurité des transactions. De plus, avec Jumia les vendeurs en ligne disposent de coûts et commissions fixes. Le vendeur connait à l’avance l’investissement effectué et élabore sa stratégie en fonction.

Les limites du modèle : le manque de contrôle des marchands

Toutefois, il existe des inconvénients, tels que l’absence de la relation client. Avec les marketplace, comme Jumia, il est quasiment impossible pour les vendeurs d’interagir avec les clients qui s’offrent leurs produits ou services sur la plateforme. Au final, ces acheteurs en ligne sont les clients de Jumia et non ceux des vendeurs en ligne. Il est donc impossible de procéder à une fidélisation ou relance de la clientèle. Un autre bémol c’est qu’avec Jumia, il est difficile pour les vendeurs de promouvoir et de personnaliser l’image ou l’esprit de leur marque comme ils le feraient sur leur propre site ou sur les réseaux sociaux à travers des logos ou des visuels.

Aussi, contrairement à leur propre site internet, sur la plateforme Jumia, les vendeurs ne peuvent contrôler les promotions en cours ou les réductions appliquées sur leurs produits ou services. Enfin la forte concurrence qui existe sur Jumia n’avantage pas forcement les vendeurs. Certes la visibilité et la notoriété de Jumia permettent aux vendeurs et aux marques d’atteindre plus rapidement et efficacement des clients à grande échelle, mais leur visibilité est affaiblie par le nombre important de marques qui existent sur la plateforme. Il faut donc mettre en place une stratégie permettant d’acquérir une meilleure visibilité interne et profiter le mieux possible des atouts dont dispose la plateforme Jumia.

Google Shopping ou la promesse d’une visibilité accrue.

google shopping jumia

S’agissant de Google Shopping, plusieurs éléments intéressants sont à notifier. Cette plateforme offre la possibilité aux vendeurs de faire des campagnes publicitaires et agit aussi comme un comparateur de prix. Contrairement aux marketplace comme Jumia, Google Shopping, avec son moteur de recherche, offre une visibilité plus rapide et plus efficace des produits et marques. Le procédé avec Google Shopping est différent. La recherche sur des produits ou services est basée sur des mots clés utilisés par l’acheteur potentiel pour trouver les produit ou services désirés. Contrairement à Jumia, avec Google Shopping, le client est la propriété du vendeur en ligne. Lorsque l’utilisateur clique sur une annonce shopping il est redirigé sur le site web de la marque et la vente y est effectuée. Le vendeur obtient ainsi un nouveau client. Cet aspect est d’autant plus important qu’il facilite la relation client et permet au vendeur de mettre en place une technique de fidélisation ou de relance clients.

Aussi le vendeur a-t-il la possibilité sur Google Shopping de gérer l’image de sa marque, de la personnaliser à sa guise et donc d’assurer la continuité de la démarche publicitaire entamée sur son site web. Un autre atout non négligeable c’est que Google Shopping met à la disposition des commerces en ligne, des experts certifiés qui ont pour but de rendre plus performantes leurs campagnes publicitaires sur la plateforme et ainsi d’améliorer l’efficacité et la visibilité de leur site web grâce au référencement. Lorsque l’utilisateur effectue une recherche dans Google Shopping, la marque ou le produit s’affiche en tête de liste mais pour ce faire il faut répondre à certains critères à savoir optimiser la qualité des produit et services offerts pour qu’ils répondent parfaitement aux besoins des clients.

Cependant, à l’inverse de Jumia, les vendeurs doivent préciser le budget alloué à la campagne publicitaire effectuée sur la plateforme Google Shopping. Il s’agit de payer à l’avance pour que les produits figurent sur la plateforme. Il faut donc élaborer minutieusement le budget afin qu’il puisse couvrir la campagne publicitaire. Lorsque le budget est épuisé les produits ou services du vendeur n’apparaissent plus sur la plateforme.

Au vu de ce qui précède, nous pouvons dire que la marketplace, Jumia, offre des nombreux avantages aux marques et vendeurs en ligne mais son fonctionnement comporte aussi des inconvénients qu’elle aurait intérêt à corriger. Il faudrait que Jumia trouve le moyen de permettre aux vendeurs en ligne de mettre en exergue l’image de leur marque sur sa plateforme et ainsi de pouvoir développer une relation client.

Ce qui est intéressant avec Jumia, c’est que son fonctionnement permet même aux petits vendeurs ou aux débutants de pouvoir pratiquer le e-commerce dans de meilleures conditions. A contrario, le système de Google Shopping demande aux vendeurs en ligne de déployer des moyens financiers importants. Cette plateforme convient parfaitement aux grandes marques ou aux vendeurs disposant d’une certaine capacité financière. Chacune de ses plateformes disposent d’ atout leur permettant d’acquérir plus de part de marché.

Articles similaires