influenceurs

Les influenceurs : ils ont la côte mais jusqu’à quand ?

Difficile de trouver une personne vivant au Sénégal qui n’a jamais rit en regardant une vidéo de Dudu. Qui ne connait pas Observateur ébène, cet humoriste ivoirien qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux à cause… d’une souris ? Ce sont tous les 2 ce qu’on appelle des influenceurs. Ce métier (oui c’en est un) ne concerne pas uniquement des humoristes. Tout le monde peut influencer, il suffit d’avoir accès au web et aux réseaux sociaux, et d’offrir une bonne raison à des milliers de personnes de suivre ce qu’on fait. Par conséquent, il n’est pas étonnant d’en voir apparaître de nouveaux presque chaque jour. Cependant, ce métier pourrait bien disparaître bientôt. La faute… aux robots.

< Influenceur, celui à qui ont fait confiance sur les réseaux sociaux >

influenceurs web

En France 75 % des personnes interrogées ont déjà acheté un produit sur conseil d’un utilisateur et 87 % consultent les avis de voyage sur Internet. C’est de ce besoin de recommandation que ressent tout consommateur que découle le succès des influenceurs auprès des marques.

En effet, ils construisent un lien très étroit avec leur communauté et leurs followers, finissent en général par les considérer comme leurs amis. Ce capital confiance dont ils disposent donne aux influenceurs un pouvoir d’incitation nettement supérieur à celui d’un spot TV ou d’une campagne d’affichage, à un prix largement inférieur.

Les influenceurs sont présents, suivis et écoutés sur tous les réseaux sociaux. Depuis 5 ans, c’est Instagram qui leur donne une formidable visibilité et une grande crédibilité. Selon l’agence Mediakix, sur Instagram seulement, le secteur de l’influence est évalué à près d’un milliard d’euros !

Pour une campagne publicitaire, l’influenceur est sélectionné par les marques ou agences de communication en fonction du nombre de followers qu’il récolte sur Instagram. Ce sont, pour la plupart, des professionnels qui sont sollicités par les annonceurs pour atteindre plus facilement leur cible et les inciter à l’achat.

Ces influenceurs sont en général des spécialistes de la mode et de la beauté, des mannequins, des journalistes, des comédiens humoristes etc., ou des ‘’stars’’. Ces dernières ne sont pas des professionnelles liés a un domaine d’activité précis mais attirent l’attention grâce à leur talent et leur exposition médiatique.

< Les robots, des concurrents sérieux mais pas pour tous >

robot influenceurs

Cependant on assiste à une nouvelle génération d’influenceurs qui représente une sérieuse concurrence. Ce sont ces robots élaborés par des programmes informatiques dont le plus réputé est la poupée  Lil Miquela. Cette poupée est suivie par plus d’un million de followers sur Instagram.

Elle dépasse de loin certain grands influenceurs et tout comme eux, elle possède des marques de vêtements, de bijoux, figurent dans les photographies auprès des personnalités et a même été en première page de couverture du New York Times.

D’autres robots influenceurs existent aujourd’hui tels que :

  • Blawko (@blawko22)
  • Bermuda (@bermudaisbae) 
  • Shudu (@shudu.gram)

Ces robots sont donc en plein essor et prennent de l’avantage sur les influenceurs humains :

  • Ils peuvent être partout à la fois et participer concomitamment à plusieurs événements ;
  • Ces belles poupées ont une beauté pérenne et qui peut être sans cesse améliorée ;
  • Il est possible d’en avoir le  plein contrôle par celui qui la confectionne. Ils sont donc à l’entière disposition et exécutent les moindres missions de leurs auteurs.

Ils constituent aussi en termes de coût une aubaine pour les utilisateurs mais une menace pour les influenceurs humains dont on craint le déclin.

S’agissant des influenceurs humains, ils en existent deux catégories. Il y a les professionnels, parfois spécialisés dans un domaine d’activité précis. Ce sont des comédiens, humoristes, des blogueurs, des journalistes etc. ; il y a aussi les ‘’stars’’ qui ne sont connus que pour leurs atouts physiques.

Au Sénégal et en Côte d’Ivoire par exemple on peut citer la très connue Yaye Fatou qui a 201k followers et la célébrissime Eudoxie Yao. Toutes font le buzz sur les réseaux sociaux principalement pour leur beauté et leur silhouette.

Tout ce qu’elles proposent peut être obtenu aujourd’hui avec ces magnifiques poupées qui risquent de leur faire de l’ombre. Pour des influenceurs comme le très célèbre comédien Sénégalais, Dudu, ou la talentueuse animatrice et humoriste, Prissy la Degameuse, le constat est différent.

Ils publient des vidéos avec du contenu. Ils font une caricature des réalités et du quotidien africain. Ils véhiculent de vrais messages par l’humour. Pour cette catégorie, l’aventure est loin d’être terminée.

Articles similaires