Le FMI est content du Cameroun, Google va payer plus pour se faire hacker et plus d’infos à ne pas manquer ce vendredi

fmi cameroun

Sur le blog de Gaynako, vous trouverez tous les vendredis, un point de l’actualité concernant le monde des affaires en général et le monde numérique en particulier, en Afrique et dans le reste du monde.

Voici 10 choses à ne pas manquer pour cette semaine :

<1> Le FMI va prêter 45 milliards de plus au Cameroun

fmi cameroun

Le FMI a achevé la 4e revue de son programme Facilité élargie de crédit (FEC), une revue qui s’est avéré favorable au Cameroun. Le pays d’Afrique centrale va donc recevoir 76,2 millions de dollars (près de 45 milliards de FCFA).  »Les résultats obtenus par le Cameroun dans le cadre du programme appuyé par la FEC se sont améliorés depuis un an. La plupart des objectifs à la fin décembre 2018, y compris celui relatif au déficit budgétaire, ont été atteints et les réformes structurelles suivent leur cours. » a déclaré le directeur général adjoint et président par intérim du FMI, Mitsuhiro Furusawa. Source : Agence Ecofin

<2> Google augmente la récompense pour ceux qui réussiront à hacker Chrome, Chrome OS, et Google Play

Google Play Security Reward Program

Le géant technologique américain dispose depuis 2010, de plusieurs programmes pour ceux qui réussissent à hacker ses logiciels. En 9 ans, elle a déjà récompensé les hackers talentueux à hauteur de plus de 15 millions de dollars. Le 18 juillet, la firme de Mountain View a choisi d’augmenter le niveau des primes pour son Chrome Vulnerability Reward Program et son Google Play Security Reward Program. Source : Venturebeat

<3> Melinda Gates attire l’attention du G7 sur l’écart numérique entre hommes et femmes en Afrique

digital gender gap afrique

400 millions, c’est le nombre de femmes africaines qui n’ont pas accès aux services financiers numériques. Ces femmes vivent pour la plupart en milieu rural. La fondation de Melinda et Bill Gates a remis un rapport aux ministres des Finances réunis dans le cadre du G7 en France, au sujet du risque pour ces femmes de ne pas bénéficier de la révolution digitale qui s’opère en ce moment sur le continent. Source : The Guardian

<4> Twitter donne désormais la possibilité de masquer les réponses à un tweet

Twitter

Pour lutter contre le cyber-harcèlement, les réseaux sociaux testent et lancent de plus en plus d’innovations. C’est dans la même veine que Twitter a mis à disposition de ces utilisateurs, une nouvelle possibilité : celle de pouvoir masquer les réponses insultantes ou inutiles. L’auteur d’un tweet peut ainsi gérer au mieux les risques de dérapages de son thread. Les utilisateurs qui souhaitent voir des tweets masqués peuvent le faire en cliquant sur  »voir » . Source : Siècle Digital

<5> L’Alliance Smart Africa, le  »Réseau africain unique » fera ses premiers pas d’ici la fin de l’année

interconnectés

Afin d’avoir les coûts d’accès et d’utilisation des TICs les plus bas possibles, plusieurs pays africains ont décidé de prendre part au projet Alliance Smart Africa, le  »Réseau africain unique ». La première étape de sa réalisation est l’Afrique de l’Ouest, plus précisément le Mali, la Sierra Leone et la Guinée qui seront interconnectés d’ici fin 2019. Viendront ensuite la Guinée Bissau, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Liberia d’ici 2021. Source : CIO-Mag

<6> Google pourrait bientôt lancé des smartphones à écran non-tactile

nokia-android

On pourrait croire le contraire mais les téléphones à écran non-tactile restent très populaires dans le monde entier. Dans les pays émergents, ils se vendent comme des petits pains. C’est pourquoi, certaines entreprises ont décidé de se lancer sur ce marché avec leur système d’exploitation. C’est le cas de KaiOS qui est en ce moment leader mais aussi de Google qui serait en plein développement d’un smartphone du genre équipé d’Android. Source : Presse Citron

<7> La société Majorel se recentre sur l’Afrique francophone

majorel inauguration togo

Spécialisée dans les services externalisés, la société Majorel est née de la fusion des activités de Saham et de Bertelsmann. Elle a récemment inauguré un centre au Togo le 8 juillet, cérémonie au cours de laquelle elle a réaffirmé son ambition de se développer en Afrique. L’invitation de cet acteur de la relation client a été reçue et honorée par le président de la République togolaise Faure Gnassingbé. Source : Jeune Afrique

<8> Instagram lance une nouvelle fonctionnalité d’avertissement

instagram

Désormais, quand un compte n’est pas loin du bannissement, son propriétaire reçoit un message de la part d’Instagram. Elle s’inscrit dans le cadre d’une amélioration de sa politique de lutte contre les contenus inappropriés. Les comptes ne seront plus bannis en fonction du nombre de posts interdits uniquement mais aussi en considérant l’historique des mauvaises actions de l’utilisateur. De quoi faire trembler les trolls. Source : Social Media Today

<9> La startup ivoirienne Innoving part à la conquête du monde

MyInnovingApp_Alex_Degny

Créée par Alex Degny, la société est la lauréate du concours Orange Fab 2019. Cette distinction lui a valu son ticket d’entrée pour le prestigieux salon parisien Vivatech. Son innovation, MyInnovingApp, est une application de gestion permettant au dirigeant d’une entreprise de suivre et de gérer son activité en temps réel depuis son smartphone.  »Le prix Orange Start-up dans notre stratégie, devait nous permettre de montrer au monde notre savoir-faire. Grâce à ce titre, nous avons gagné plusieurs marchés et la confiance de nos clients. Nous nous déployons à l’internationale avec des portefeuilles clients en Europe et aux USA. » a déclaré Alex Degny. Source : CIO Mag

<10> Un accord sur la taxation des GAFA a été trouvé lors de la réunion du G7

g7

Les ministres des Finances réunis à Paris se sont entendus sur un impôt plancher pour les entreprises opérant à l’international et sur un mode de taxation des grandes entreprises numériques, dont Google, Amazon, Facebook et Apple. A partir de janvier 2020, ces entreprises paieront des impôts dans tous les pays où elles réalisent un chiffre d’affaires, même sans y être physiquement présentes. Source : Agence Ecofin