Panorama des incubateurs et espaces de coworking à Dakar et Abidjan

Panorama des incubateurs et espaces de coworking à Dakar et Abidjan

La révolution digitale, qui prend forme en ce moment sur le continent africain, est marquée par la création d’incubateurs de startups technologiques. Ces hubs offrent des espaces de coworking, du mentorat ou encore de la formation à de jeunes entrepreneurs, porteurs de projets innovants. A l’instar d’un WeWork en Occident, en Afrique anglophone, ils sont aussi très nombreux et parfaitement intégrés aux écosystèmes numériques des pays. Dans une Afrique francophone encore à la traîne dans ce domaine, le Sénégal et la Côte d’Ivoire arrivent admirablement à tirer leur épingle du jeu. A Dakar et Abidjan, plusieurs incubateurs ont vu le jour et accompagnent des dizaines de startups .

<1> Impact Hub Dakar

impact hub dakar

Lancé fin 2017, par Aziz Sy, Doudou Diagne et Madjiguene Sock pour soutenir les porteurs de projets au Sénégal, Impact Hub Dakar est un véritable symbole du dynamisme de l’entrepreneuriat dans le pays de la Teranga. Sur sa page Facebook, on peut voir que son but est de « renforcer l’écosystème entrepreneurial au Sénégal ».

Il propose une variété de services, principalement l’incubation, la location de bureaux et l’accélération. D’après Le Petit journal, « Impact Hub Dakar organise régulièrement pour ses occupants des formations et des workshops (en anglais, marketing digital, développement personnel, apprendre à pitcher ou à recruter…), sans oublier des afterworks sur le rooftop ou des soirées game plus ludiques. »

L’incubateur a également pris part à des événements comme le Dakar Policy Hackathon en juillet 2018, et compte parmi ses partenaires des organisations prestigieuses comme la Banque Mondiale, Sonatel, Facebook, Les ambassades, Expresso.

Site web : https://www.facebook.com/ImpactHubDakar/

<2> Croissance des technologies de l’information et de la communication (CTIC Dakar)

ctic

Une fois arrivé sur la page d’accueil du site cticdakar.com, on peut voir la vision de cet incubateur dont la création a été financée par la Banque mondiale : « Faire du Sénégal le plus grand hub d’entrepreneuriat, de technologie et d’innovation d’Afrique de l’Ouest. »

Le CTIC est une organisation à but non-lucratif créée en avril 2011 sous l’impulsion de l’Organisation des Professionnels des TIC. Leur souci était la dynamisation du secteur TIC sénégalais en favorisant la croissance des entreprises les plus innovantes.

Depuis sa création, ce centre a coaché plus d’une centaine d’entrepreneurs, de startups et de Pme dans le domaine des technologies. 3 000 étudiants ont bénéficié de l’expertise du CTIC. Le centre a généré plus de 300 emplois par le biais des entrepreneurs qui y ont été formés. Sur le plan financier, le CTIC a collecté des dizaines de millions pour ses entreprises, avec un chiffre d’affaires total de plus de 4 milliards.

Site web : http://cticdakar.com

<3> Jokkolabs Sénégal et Côte d’Ivoire

jokkolabs

Parti du Sénégal, Jokkolabs a connu plusieurs phases dans son développement. Notamment une phase d’expansion en Afrique et en Europe, ainsi qu’une diversification de ses activités. Jokkolabs c’est aujourd’hui plus de 250 coworkers, 600 entreprises accompagnées et 400 événements.

Les hubs Jokkolabs offrent à leurs « Jokkoworkers » un espace d’échanges collaboratifs, par le biais de prestations allant de l’accès à un espace de travail partagé jusqu’à l’organisation de nombreux événements. Ce sont également des « action tank » indépendants.

C’est-à-dire, qu’ils sont actifs dans le domaine de la gestion de projets innovants, liés à l’économie numérique et pouvant concerner toutes les problématiques socio-économiques (santé, agriculture, éducation, nouveaux médias, bonne gouvernance, etc.). Cette gestion est rendue possible grâce à des partenariats et aux subventions de diverses organisations.

Site web : https://www.jokkolabs.net/

<4> Regus Sénégal

regus

C’est une multinationale dont le siège se trouve au Luxembourg. Sa filiale sénégalaise offre l’accès à des espaces de bureaux « entièrement équipés et prêt à l’emploi », un bureau virtuel pour « une présence immédiate partout dans le monde », un espace de coworking, une salle de réunion ou encore un salon d’affaires.

Toutefois, ce centre d’incubation implanté dans différents pays ne fonctionne pas de sorte à favoriser les échanges ou la collaboration entre coworkers. Il est plus adapté à un avocat en devenir qu’à un jeune entrepreneur 2.0, désireux de lancer sa startup et de bénéficier de l’accompagnement et l’encadrement nécessaire.

Cela n’empêche pas Regus de proposer ses services à tous les segments de clientèle : auto-entrepreneurs, petites et grandes entreprises.

Site web : https://www.regus.com/locations/senegal/dakar

<5> InnoDev

innodev

« L’Incubateur Innodev est une structure d’accueil et d’accompagnement aux projets de création d’entreprise innovants en liaison avec des laboratoires de recherche et portés par des chercheurs, des étudiants ou des entrepreneurs.

La création de cet incubateur vient d’une volonté exprimée par le monde universitaire et de la recherche sur la valorisation des idées de projets innovantes à forte valeur ajoutée pour le Sénégal. Dans cette mission, les acteurs institutionnels et le secteur privé sont associés pour donner une envergure de dimension nationale.

L’incubateur Innodev met à disposition des locaux, du matériel et des facilités diverses, une assistance juridique et fiscale, des conseils pour l’élaboration de business plan ou l’obtention de financements, la recherche de partenariat.

L’incubateur apporte également un accompagnement scientifique et technologique par le biais des laboratoires et centre de recherche associés. » (source innodev.sn)

Site web : http://www.innodev.sn/

<6> Concree

CONCREE

Concree est un produit de Baobab entrepreneurship, société dirigée par Babacar Birane. Il s’agit d’un incubateur virtuel, le premier à avoir vu le jour au Sénégal. Concree est une plateforme internet qui permet la mise en relation et la collaboration dans le cadre de projets entrepreneuriaux.

D’après Babacar Birane, c’est une solution à divers problèmes que peuvent rencontrer les entrepreneurs au Sénégal. « Tout d’abord la difficulté d’identifier les opportunités entrepreneuriales. Ensuite la difficulté d’accès à des ressources humaines qui apporte des compétences complémentaire à l’entrepreneur, ainsi que le déficit en termes d’accompagnement des entrepreneurs non expérimentés. Enfin la méconnaissance du processus entrepreneurial sans parler de la difficulté de trouver du financement pour l’amorçage et le développement d’une startup ici au Sénégal. » (Source : startupbrics.com)

Concree est la première plateforme du genre au pays de la Teranga. Elle apporte une valeur réelle aux entrepreneurs débutants et expérimentés (outils de travail, mentorat, réseau) et aux personnes compétentes en quête d’emploi.

Site web : http://concree.org

<7> Orange Fab Sénégal et Côte d’Ivoire

orange-fab

Orange Fab est l’accélérateur de startups du géant du secteur des télécommunications, Orange. C’est une initiative qui en est à sa quatrième saison cette année. Orange Fab est avant tout un concours ou plusieurs projets candidats sont évalués et comparés. Les meilleurs (4 à l’édition de 2018) sont ensuite retenus.

Les porteurs de ces projets reçoivent un financement à hauteur de 10 millions de F CFA. Ces startups ont droit à des locaux dédiés Orange fab Sénégal avec un accès au téléphone et à l’Internet, des bureaux équipés d’ordinateurs portables pour développeur, d’imprimantes, scanner, etc. Elles bénéficient d’une communication permanente sur les activités des startups sur www.orangefab.sn et les différents canaux digitaux.

Elles bénéficient également de formation (ateliers de partage d’expérience, coaching, test d’offres, etc.) et d’un accompagnement pour lever des fonds supplémentaires. Orange leur donne aussi un accès privilégié à ses APIs (Application Program Interface) et à sa SDP (Service Delivery Platform) qui leur donne la possibilité de déployer leurs services dans les autres filiales d’Orange en Afrique.

Site web : https://www.orangefab.com/

<8> Cofina Startup House

cofina startup house

La Cofina Startup House est le résultat des efforts combinés du Groupe Cofina en partenariat et de grands groupes et structures évoluant dans des domaines d’activité variés : systèmes d’information, télécommunications, expertise comptable, assistance juridique et fiscale, communication, social media, formation en entrepreneuriat, etc.

Cet incubateur offre aux startups une large palette de services et de ressources mutualisés, à savoir des locaux et services mutualisés à Dakar et Abidjan, du coaching et du mentorat d’experts, des rencontres collectives ou individuelles (ateliers thématiques, rencontres experts, rencontres entrepreneurs, rencontres investisseurs, accès à l’écosystème de Cofina).

Les startups incubées ont accès à un programme dédié de formations, de tutoriels et de master classes animées par des experts et des partenaires du Groupe Cofina. Elles peuvent également expérimenter leurs produits et services sur les plateformes du Groupe Cofina et de ses partenaires afin de bénéficier d’un retour d’expérience rapide.

Site web :http://www.groupecofina.com/incubateur-cofina-startup-house/

<9> Les incubateurs du groupe ISM

ISM-DAKAR

Le groupe ISM est un établissement d’enseignement supérieur de management qui jouit d’une renommée nationale (Sénégal) et internationale. Il travaille en partenariat avec des organisations de référence comme NSIA Assurance, le PNUD ou encore la Société Générale de Banque au Sénégal (SGBS).

Le groupe a mis sur pied en janvier 2019, 2 incubateurs de startups, pour « permettre aux projets innovants de se développer. » Ces structures sont hébergées au sein de l’ISM  et créent un environnement favorable à la réussite des jeunes entrepreneurs. Ceux-ci bénéficient également de l’accompagnement indispensable pour faire vivre et pérenniser leur projet de création d’entreprise, avec une formation à la clé !

Site web : http://www.ismincub.com/

<10> Le Centre d’incubation du district d’Abidjan

Centre d'incubation du district d'Abidjan

Ce centre est né en 2014 sous l’impulsion du gouverneur du district autonome d’Abidjan. C’est un outil d’accompagnement des jeunes porteurs de projets, lauréats du Prix Alassane Ouattara du jeune Entrepreneur Emergent, au plan de la formation, au plan technique, au plan matériel et financier.

Le centre est équipé en matériel informatique et un cabinet commis à cet effet assure la formation des incubés en informatique, en gestion financière, en comptabilité, etc.

Des rencontres B to B avec des professionnels du domaine de l´incubation sont organisées.Les jeunes entrepreneurs bénéficient de conseils techniques relatifs à leurs différents domaines. Le suivi des projets est effectué par des experts.

Site web : https://www.facebook.com/centredincubationdaa

<11> MEST Côte d’Ivoire

MEST1

MEST (Meltwater Entrepreneurial School of Technology) est un célèbre incubateur ghanéen qui est également présent au Kenya et en Côte d’Ivoire. C’est de MEST que viennent les premières startups africaines qui ont accédé à deux prestigieux accélérateurs de la Silicon Valley (500 Startups et YCombinator).

Le MEST est à la fois un programme de formation en ingénierie informatique et en entrepreneuriat, un fonds d’amorçage et un incubateur. Il sélectionne chaque année, jusqu’à 60 candidats venus de divers pays africains. Ceux-ci intègrent un programme intensif d’une durée d’un an qui aboutit au lancement d’une société. Le programme est entièrement pris en charge et les participants bénéficient d’une bourse complète.

Le programme comprend également des cessions de « pitch ». Les meilleures startups reçoivent un financement par le biais du fonds d’amorçage de MEST, compris entre 50.000 à 200.000 dollars. Vingt millions de dollars ont été investis par MEST depuis 2008.

Site web : https://vc4a.com/mest/mest-africa-challenge-2019