Facebook Afrique

Facebook à l’assaut de l’Afrique

Le géant des réseaux sociaux, Facebook, a compris que l’Afrique constitue un réservoir d’opportunités et pour ne pas rester en marge, le groupe s’est lancé à la conquête du continent. Pour ce faire, il a d’abord implanté son premier bureau Africain en Afrique du Sud, précisément à Johannesburg afin de se rapprocher de sa cible.

Le mobile comme axe de développement principal

Premier moyen de communication sur le continent, le  secteur du mobile est en plein essor et connait sa plus forte croissance en Afrique. Cependant ce marché n’est pas assez exploite et Facebook envisage d’en tirer profit. En effet selon une étude menée en 2015, 80 % des abonnés Facebook se connectent avec le mobile (source : Nouvel OBS).

La stratégie mise en place consiste à nouer des partenariats avec des entreprises implantées sur le continent telles que les maisons de téléphonies mobiles, les fournisseurs d’accès internet  et les agences de communication et de publicité. Tout ceci a pour but de faciliter le plus possible l’accès à Facebook  partout sur le continent Africain.

On peut citer le projet internet.org né de l’accord conclu entre le groupe Européen Eutelsat, premier opérateur de satellite et Facebook. Cet accord visait à faciliter l’accès à internet même dans les endroits les plus reculés des pays africains afin de permettre à Facebook d’élargir conséquemment son réseau d’abonnés.

Facebook séduit beaucoup de jeunes africains

Cette réussite se traduit à travers les chiffres qui montrent qu’en 2018, Facebook est à plus de 184.000.000 utilisateurs en Afrique (source : CM.A). Ceci représente une croissance de 24,61 % en deux ans. C’est au Nigeria que Facebook a installé son premier hub communautaire en Afrique. Cet espace NG_Hub Lagos, a pour but de réunir des communautés afin de collaborer, s’instruire et organiser des réflexions sur divers sujets.

De plus, Facebook ambitionne de s’étendre à travers le pays avec l’instauration de sept autres centres. L’objectif est d’en faire des centres d’incubations d’excellence ou les principales activités menées concerneront Facebook et tout ce qui concerne les nouvelles technologies.

Le NG_Hub comprend des salles de travail, d’activités ludiques et distractives et une salle dédiée aux manifestations. Le but de ces centres est de permettre aux futurs générations, aux PME de disposer des outils et techniques nécessaires à l’utilisation et la maîtrise des nouvelles technologies qui constituent aujourd’hui un levier pour nos économies.

Facebook ambitionne de former les jeunes africains au numérique

Facebook a aussi mis en place un certain nombre de formations telles que « Boost your business », destinée aux propriétaires des PME sur les notions de marketing digital, leur permettant ainsi d’accroître leur visibilité, de parfaire l’image de leur entreprise et ainsi d’optimiser leur croissance et leur profit. Cette formation se déroule en une journée.

Facebook se soucie aussi de l’égalité des genres et de la promotion des femmes entrepreneurs en Afrique. D’où le « SheMeanBusiness » qui est une formation d’une  destinée aux femmes entrepreneurs en leur permettant de se créer non seulement un réseau, mais aussi d’acquérir des bases solides en techniques commerciales et marketing numérique afin d’assurer le développement efficient des entreprises qu’elles dirigent.

A lire aussi : Panorama des incubateurs et espaces de coworking à Dakar et Abidjan

 

Articles similaires